Licence Contenu sous licence Creative Commons : attribution - pas d’utilisation commerciale - partage dans les mêmes conditions

Être visible sur Google : Les critères qui font consensus parmi les expert·es

Cet article fait partie d’un dossier sur les critères qui comptent vraiment pour être visible sur Google. Découvrez les autres articles en bas de page.

Cette liste de critères de positionnement n’a pas été confirmée par Google, mais semble faire consensus dans la communauté SEO.

Sommaire

Thématique du domaine

Un lien provenant d’un site de la même thématique, ou d’une thématique proche aura plus de poids qu’un lien provenant d’un site qui n’a aucun rapport.

Par exemple, d’un point de vue strictement SEO, il n’est pas pertinent pour une agence de faire un lien vers son site depuis le site d’un·e client·e.

Échange de liens et guest blogging

Comme son nom l’indique, l’échange de lien consiste à faire en sorte qu’un site A fasse un lien vers votre site web et en retour votre site propose un lien vers le site A.

Il existe quelques règles à respecter pour que cette technique soit efficace:

  • Les deux sites doivent être dans la même thématique ;
  • Le lien doit être fait vers une page à forte popularité ;
  • Les ancres de lien doivent être travaillées ;
  • Le lien devra contenir l’attribut rel=sponsored pour signaler aux moteurs de recherche qu’il s’agit d’un échange, monétaire ou non.

Le guest blogging est une technique qui consiste pour l’éditeur ou éditrice d’un site à inviter des auteurs ou autrices à contribuer sur son blog. Elle permet de bénéficier de contenu gratuit et d’augmenter sa visibilité et sa notoriété.

Voici les règles à suivre pour un guest blogging efficace en termes de SEO, cette technique étant fortement combattue par Google :

  • Les textes ne doivent pas être publiés sur des sites de faible qualité ;
  • Le contenu ne doit pas être sémantiquement trop riches et sur-optimisés ;
  • L’article ne doit pas être rédigé qu’à des fins de SEO. Il doit apporter une réelle valeur ajoutée pour les internautes ;
  • Les liens éventuels doivent comporter l’attribut rel=sponsored ou rel=nofollow (voir ci-après).

Nom de domaine « Exact match »

Les noms de domaine dits « exact match » sont des noms de domaine qui contiennent exactement les expressions tapées par les internautes dans le moteur de recherche.

Exemple : le nom de domaine paysagiste-chamonix.fr vise à positionner le site sur la requête « paysagiste chamonix ».

Cette technique peut, dans certains cas, vous donner un léger avantage. Mais elle peut aussi vous pénaliser. Vous risquez en effet la sur-optimisation de vos pages et il vous sera compliqué de bâtir une stratégie de netlinking (création de liens entrant) efficace.

Durée d’enregistrement d’un nom de domaine

Un brevet déposé par Google en 2005 (dont la version en ligne a été supprimée, pouvant laisser supposer qu’il a été abandonné) stipule que :

Les domaines de valeur (légitimes) sont souvent achetés pour plusieurs années alors que les domaines jetables (illégitimes) sont rarement utilisé pendant plus d’un an. Ainsi, la date à laquelle expire un nom de domaine peu être utilisée comme facteur de prédiction de la légitimité d’un domaine.

Comme nous l’avons vu avec les critères précédents, le nom de domaine et son âge ne sont pas les éléments les plus importants, mais peuvent avoir un impact minime (pour différencier deux sites de qualité égale par exemple).

Il est important de noter que le dépôt d’un brevet n’est pas une preuve de son utilisation par Google.
De plus, un domaine peut être enregistré pendant plusieurs années sans être utilisé, alors qu’un nom de domaine peut être utilisé pour une courte durée par une société ayant pignon sur rue.

Nombre, qualité et âge des domaines référents uniques

Le domaine référent désigne le nom de domaine d’un site qui effectue un lien entrant vers votre site.

Et ce, quel que soit le nombre de liens effectués depuis ce site. En effet, un même site peut faire plusieurs liens vers votre site (par exemple, rien que cet article présente plusieurs liens vers le site Abondance).

Il semble y avoir une corrélation claire entre le nombre de liens entrants, la qualité du domaine référent et son ancienneté et le classement d’un site dans Google. Encore une fois, une corrélation n’est pas une preuve.

La balise title commence par un mot-clef

Ce point est lié au précédent, mais ici le mot-clef cible est placé plus spécifiquement au début.

D’après une étude des expert·es de Moz (contenu en anglais), les sites qui utilisent cette technique tendent à être mieux classés.

L’étude montre également que les utilisateurs ont tendance à uniquement scanner uniquement les deux premiers mots de la balise title.

Il semble y avoir une corrélation entre le fait de placer une occurrence du mot-clef cible dans les 100 premiers mots et un bon classement dans Google.

Toutefois, une corrélation n’est pas une preuve…

L’emplacement de la première occurrence du mot-clef cible

Il semble y avoir une corrélation entre le fait de placer une occurrence du mot-clef cible dans les 100 premiers mots et un bon classement dans Google.

Toutefois, une corrélation n’est pas une preuve…

La présence de mots-clefs d’analyse sémantique latente dans le contenu

(Aussi appelé LSI pour Latent Semantic Indexing en anglais)

Comme nous l’avons vu précédemment, Google est capable de comprendre la thématique d’une page web.

Pour cela, il se base notamment sur l’analyse sémantique latente.

C’est une technologie utilisée par les moteurs de recherche visant à résoudre le problla suivant : les requêtes des internautes ne correspondent pas toujours à la façon dont l’information recherchée a été indexée.

Par exemple, vous souhaitez en savoir plus sur les vers en poésie. Voici un extrait de la page de résultat quand on tape le mot « vers » dans Google (cliquez sur l’image pour la voir en taille réelle) :

Google est complètement perdu sur notre intention de recherche et propose des réponses en lien avec l’animal, la poésie ou avec la préposition.

À l’inverse, imaginons que vous rédigez un contenu qui traite des vers en poésie. Vous allez donc devoir utiliser un vocabulaire en lien avec la poésie afin que Google comprenne de quels types de vers vous parlez.

Pour en savoir plus sur le fonctionnement du LSI, je vous conseille la lecture du site ahrefs (en anglais) qui explique cette technologie de façon claire et pédagogue.

À noter qu’il ne s’agit pas à proprement parler d’un critère de classement, mais plus d’une manière pour Google pour déterminer la thématique de votre page.

L’impact sur le positionnement d’un site qui utilise cette méthode est plus indirect.

La présence de mots-clefs LSI dans le title et la description

Ce point est complémentaire au précédent.

Comme pour la présence de mots-clefs LSI dans le contenu, il s’agit plus ici d’un moyen pour Google de comprendre de quoi parle le contenu qu’un véritable critère de classement.

La présence d’un sommaire

Si vous ouvrez un livre, que voyez-vous dans les premières pages ? Un sommaire.

Le sommaire vous permet d’avoir une vision globale de l’organisation du livre.

Sur le web, c’est la même chose, à la différence qu’il est interactif et permet d’accéder rapidement à une section donnée.

Le sommaire va être utile à la fois pour l’internaute, mais aussi pour Google, car il lui donne une compréhension rapide de la structure de votre page.

Il semblerait aussi que dans certains cas le sommaire permette d’obtenir des liens de site (sitelinks) :

Exemple de liens de site pour le site Patagonia.com

Correspondance avec une « entité »

Google définit une entité comme étant quelque chose :

  • de singulier
  • d’unique
  • de définit
  • qu’on peut distinguer

Cela peut être un objet, mais aussi une idée, un concept, un modèle, un article de blog, une date et bien d’autres choses.

Ce dossier est déjà long je ne vais donc pas rentrer plus dans le détail de ce que sont les entités et comment Google les utilise, pour cela je vous conseille la lecture de ces articles : Entité et Balisage sémantique et What Are Entities & Why They Matter for SEO (plus complet mais en anglais)

Ce sujet est considéré par un grand nombre d’expert·es comme étant un élément clé du futur du SEO et serait un critère utilisé par Google pour déterminer le classement d’un site.

Volume et fréquence des mises à jour de contenu

La date de publication n’est pas le seul critère analysé par Google pour déterminer la fraîcheur d’un contenu.

Le moteur de recherche prend également en compte les mises à jour effectuées sur vos contenus, surtout sur des vieux contenus.

Ainsi, à qualité équivalente, un vieux contenu mis à jour régulièrement pourra être mieux classé qu’un nouveau contenu.

Attention toutefois : changer une phrase ou inverser deux paragraphes n’aura pas un effet très important. En revanche, si vous supprimez et/ou ajoutez des sections entières de contenu, l’impact peut être important.

La fréquence de mise à jour est également pris en compte par Google (positivement ou négativement).

En effet, le moteur va donner moins de poids aux liens qui proviennent d’une page mise à jour quotidiennement (ex : les liens issus de la page d’accueil d’un journal).

Qualité et thématique des liens externes

Les liens externes (aussi appelés liens sortants) sont les liens que vous faites depuis votre site vers d’autres sites.

Les expert·es s’accordent à dire qu’ils sont très importants en SEO a fortiori s’ils renvoient vers des sites de référence.

Ils permettent de montrer que le contenu a été travaillé (ce qui est un signe de qualité), contribuent à la compréhension de la thématique traitée et permettent de relier les sites entre eux.

Pour être vraiment efficaces, ils doivent renvoyer vers des ressources de qualité et de référence en lien avec le thème abordé. Il ne doit pas y en avoir trop, sous peine d’être considéré comme du spam.

Comme le signale la société Yoast dans son article sur le sujet, la présence de lien sortant ne va pas nécessairement améliorer votre SEO, mais le SEO en général :

Outbound links most definitely matter for SEO. Not per se for your SEO, but for SEO in general. Your link helps your neighbor, your supplier, your customer, and of course, your visitor.

Source : Yoast

Qualité des liens internes

Les liens internes sont des liens qui mènent d’une page A à une page B au sein du même site.

Google va traiter ces liens différemment des liens externes, à qui il donne plus d’importance.

Plus une page reçoit de liens internes, plus elle va être considérée comme étant importante. Attention toutefois à ne pas trop en faire !

Cela s’appelle le maillage interne. Pour être efficace, cette technique doit être utilisée avec intelligence et pertinence.

Attention également au texte de l’ancre (qui doit être optimisé), aux liens cassés ou aux éventuelles boucles de redirection.

Respects des règles grammaticales et orthographiques

Un texte présentant peu de fautes de grammaire, de syntaxe ou d’orthographe est un signe de qualité important, mais ne semble pas constituer un critère de positionnement en tant que tel.

L’impact est indirect : un texte pauvrement écrit sera probablement mal structuré, renverra une image négative et ne fidélisera pas les internautes.

Présence de contenus sous différentes formes

Images, infographies, vidéos, fichiers audios… tous ces formats multimédia sont des signes forts de qualité d’un contenu.

Les expert·es semblent être d’accord sur le fait que le recours à ces contenus a un impact sur le classement d’une page.

Utilisation de listes

Qu’il s’agisse de listes à puces ou de listes ordonnées, les listes permettent à l’internaute de scanner rapidement votre contenu et d’en comprendre les éléments importants.

En ce sens, ce n’est pas un critère de positionnement, mais plus un critère de lisibilité du contenu.

Elles peuvent toutefois vous aider à apparaître dans les featured snippet.

Exemples de featured snippet

Arborescence du site

L’arborescence est un élément clé à la fois pour vos internautes et les moteurs de recherche car elle sert un objectif essentiel : faciliter l’accès aux contenus.

Si votre arborescence est correctement structurée, les moteurs vont pouvoir naviguer facilement de page en page et ainsi indexer vos contenus de manière exhaustive.

En outre, une bonne arborescence peut déclencher l’apparition des liens de site (sitelink) :

Exemples de liens de site déclenchés par une aborescence claire

Emplacement de la page dans l’arborescence

Une page proche de la page d’accueil aura un léger avantage par rapport à une page plus « profonde » dans l’arborescence.

En effet, au-delà de 3 ou 4 clics (le plus souvent) depuis la page d’accueil, l’indexation des pages est aléatoire.

Cela concerne essentiellement les sites de plusieurs milliers voire dizaines de milliers de page.

Dans ce cas, le fichier sitemap.xml peut être une solution, mais qui n’est pas idéale car ce listing n’est pas « naturel ».

Une solution alternative, assez peu mise en place, est la création d’une page Plan du site qui reprend, de manière structurée et thématique l’ensemble des pages d’un site (voir l’exemple de CDiscount).

Ce type de page est également utile aux internautes, car elles fournissent un accès rapide à des contenus plus profonds.

Le TrustRank

Le TrustRank est le nom d’un algorithme imaginé en 2004 pour lutter contre le spam.

C’est également le nom donné à l’indice de confiance (de 0 à 10) généré par cet algorithme.

Si Google dispose d’un brevet intitulé « Search result ranking based on trust », l’entreprise n’a jamais officiellement indiqué s’il était utilisé ou non et quelle importance avait la notion de confiance dans le classement d’un site.

En revanche, il semble établi qu’un contenu publié sur un site jugé digne de confiance sera favorisé par rapport à un contenu similaire publié sur un site plus douteux.

Historique de recherche

Vous avez déjà probablement remarqué que pour une même requête, vous n’avez pas la même page de résultat que votre voisin.

C’est normal car Google personnalise ses pages de résultats pour qu’elles répondent à vos besoins.

Pour cela, le moteur de recherche va se baser, entre autres, sur votre historique de recherche, surtout si vous êtes connecté·e à votre compte Google.

(À noter que pour une question évidente de vie privée, vous pouvez désactiver l’analyse de votre historique en vous connectant au site https://myaccount.google.com, rubrique « Commandes relatives à l’activité »).

Présence des pages Conditions générales et Mentions légales

La présence de ces pages n’est pas un critère de classement en soit, il s’agit plus d’un indicateur de la crédibilité et du professionnalisme de votre site.

En outre, cela répond également à une obligation légale.

Retour en haut de page