Découvrir le Barboteur

Le mail qui aide les gestionnaires de site web à les rendre plus efficaces, sans connaissances techniques.

Chaque mois, retrouvez dans votre boîte mail des astuces pour améliorer la qualité et les performances de votre site web.

De quoi ça parle ?

Source Wikipedia

Lorsque l’on brasse une bière, le barboteur est un petit ustensile qu’on place sur le fermenteur et qui joue un rôle essentiel : en permettant d’évacuer le CO2 produit lors de fermentation, il évite au fermenteur d’exploser sous la pression.

Il joue également un rôle protecteur du brassin en évitant à des micro-organismes de rentrer.

En tant que Brasseur de sites web bio, dans le Barboteur, je vais vous aider à faire respirer vos sites web et leur éviter d’être pollués par un ensemble de micro-organismes non désirés.☢️

Plus concrètement je vais vous aider à rendre votre site :

  • Plus performant, d’un point de vue technique bien sûr, mais aussi en termes de visibilité sur les moteurs de recherche ;
  • Plus efficace, pour te permettre d’atteindre tes objectifs ;
  • Plus en adéquation avec les attentes et usages des internautes ;
  • Plus écologique, car plus performant ;
  • Plus sécurisé et respectueux des données personnelles des internautes.

Cela va se traduire, entre autres, par :

À qui s’adresse le Barboteur ?

Le Barboteur s’adresse tout simplement à toute personne qui dispose d’un site web ou qui a un projet de création/refonte de site web.

Nul besoin d’être un·e professionnel·le, les contenus se veulent accessibles au plus grand nombre.

Mon envie est simple : démocratiser la qualité web et permettre à chacun et chacune, indépendamment de son niveau de connaissances, de disposer d’un site web qualitatif et qui te permet d’atteindre tes objectifs.

Prêt·e à rejoindre la communauté des Barboteurs ?

C’est très simple, il suffit de s’inscrire via ce formulaire :

  • Le prénom me permet de personnaliser les e-mails
  • Un e-mail de confirmation vous sera envoyé à cette adresse.

Vous hésitez avant de vous inscrire et souhaitez en savoir plus ?
Vous pouvez vous faire une idée du contenu en consultant les archives ou vous pouvez me contacter.

Retour en haut de page